Quand Tété, répond à une phrase violente par la musique et la poésie

Tété qui se produira lors d’un concert ce 29 et 30 novembre Café de la Danse à Paris, vient de lancer son sixième album, intitulé « Les Chroniques de Pierrot Lunaire », qui parle d’un personnage qui fait face aux difficultés de la réalité. Tété, un chanteur rare, très hypothéqué dans ses mots, artiste et poète même dans ses agissements devant l’abject, comme il l’a prouvé devant un commentaire nettement raciste.

Un jour à minuit, un dimanche 23 quand, l’artiste lit sa messagerie électronique. Parmi les messages, il lit un message qui se distingue par sa surbrillance publié sur des réseaux sociaux : « Musicalement c’est sympa, mais putain c’est un nègre, et désolé mais ça passera jamais… »

Sa réponse à cette phrase violente, sera partagée à 4.000 reprises sur le réseau Facebook, un message dans lequel, il se vide de sa colère, sa grisaille et de finir par l’analyser. Fini la colère au premier degré, et l’artiste revient à ce qui est son premier amour, mais gardera en tête, le terme « musicalement c’est sympa », ce qui montre que sa musique véhicule un message même aux personnes les plus doctrinaires. Et depuis plusieurs jours, ce texte a été transformé en chant qu’il a enregistré pendant sa tournée et intitulé : Mr Moretti.

L’artiste à changer l’horreur en douceur, il a questionné les dynamismes d’une société qui accepte ce genre d’exagérations. Des réponses qu’il a voulu apporté dans son récent album intitulé : Les Chroniques de Pierrot Lunaire. A travers ses mots, Tété a raconté ce que vit un artiste tous les jours, un artiste qui n’est pas inspiré et qui fait face à une réalité fréquemment renfrognée.

Grâce à cet album, le mélomane sera conduit sur des conditions plus mondiales, car tout le monde est amené à changer un jour.

Âgé de 41 ans, Tété sort ici son 6e album et a entamé une tournée dans les petites salles pour dévoiler ce qu’il a de plus poétique, ses rêves oniriques, orné d’humour et parfois hors du commun.