Stromae très heureux de faire de la musique sans son personnage

Désormais, vous ne verrez plus stromae avec son personnage. Il s’en sépare, alors qu’il lui a permis de séduire de milliers de fans avec son album Racine Carrée et sa tournée mondiale.

De son vrai nom, Paul Van Haver l’artiste se sépare de son personnage et prépare actuellement le nouveau clip de son amie Yael Naim, Coward.

Ce film réalisé avec son frère Luc Junior Tam (directeur artistique du label familial Mosaert) et Martin Scali, le réalisateur, le clip a été dévoilé sur Youtube. Une vidéo dans laquelle, on voit une chanteuse franco-israélienne interprétant, le rôle d’une super-héroïne à la retraite et qui veut se séparer de certains de ses pouvoirs. « Il s’agit du son l’opus, le plus profond que j’ai jamais écrit.

D’un point de vue littéral, cette chanson parle de la maternité, mais uniquement ça. Raconter des choses dans une chanson, ça libère et ça tranquillise, cela relativise un sentiment finalement très insignifiant », explique cette la compagne de David Donatien dans un entretien des Inrockuptibles.

Stromae a expliqué qu’il avait écouté cette chanson pour la première fois depuis un an et demi et qu’elle l’avait fait pleurer immédiatement ». Séduit, l’artiste parle des raisons qui l’ont amené à signé au départ dans la réalisation.

« Yael m’a posé la question de savoir si je voulais réaliser le clip, mais je n’étais pas disponible à cette époque-là. Et quand j’ai achevé ma tournée, Mosaert et moi avions envie de ce que j’aimais faire. Et j’ai été impacté par son côté mélancolique. Je l’ai longtemps écouté, je ne m’en suis pas lassée. Il s’agit de la chanson que j’ai toujours souhaité réalisé avec Yael » détaille-t-il à la fin.

Satisfait de cette nouvelle aventure, celui qui est le compagnon de Coralie Barbier est très heureux de travailler dans un autre projet où il n’utilise pas le personnage de Stromae. «  C’est un vrai délire, il ne s’agit pas de repos, mais la cadence est moins agitée, je m’en sépare de plus en plus. C’est vraiment plaisant de travailler à nouveau de façon raisonnable. Je ne regrette rien d’avant à part les rencontres avec les humains. Je n’ai pas vraiment envie de chanter. Mais je ne veux pas m’arrêter de faire de la musique » conclut t-il.